Martin WINCKLER : En souvenir d’André

ensouvenirdandre_opt

En souvenir d’André, un très beau livre sur le droit à mourir dans la dignité

Comment parler de la fin de vie sans polémique, sans passion mais de manière juste ? Martin WINCKLER est un maître des mots. En souvenir d’André est un de ses très bons livres.

 

Tout le monde va mourir, pas forcément bien. La médecine a évolué, s’est perfectionnée mais la mort est là, elle guette. La décrépitude qui la précède parfois et les soins médicaux qui augmentent la souffrance sans aucun bénéfice à attendre sont inacceptables. Le corps aux mains du monde médical n’appartient plus vraiment à son propriétaire et la dignité ou le respect auxquels chacun a le droit sont bien loin des Chartes du patient hospitalisé et autres grands discours.

Le droit à mourir dans la dignité et le regard d’un médecin

« Vous trouvez ça digne, vous, de lui coller ce spaghetti en latex dans le nez sans rien lui dire, sans rien lui demander, de vous y mettre à trois ou quatre pour le tenir et, quand vous voyez qu’il n’en veut pas, de le planter là sans lui essuyer le sang de son visage jusqu’à que sa femme ou son enfant débarquent avec leur espoir de le voir mieux et le découvrent ligoté comme un passant qu’on vient d’attaquer dans une ruelle sombre ?

Vous appelez ça soigner ? » p32

La solitude des patients quand leurs souffrances n’est pas expliquées et plus prise en compte.

« Beaucoup avaient des douleurs qui n’avaient jamais été étiquetées, jamais identifiées. Leurs médecins n’y pouvaient rien et leur avaient parfois que c’était dans leur tête.

On ne leur avait pas appris que dans la tête, il y a le cerveau ». P41

La solitude encore quand les proches ne se déplacent plus.

« L’absence de l’autre est un enfer aussi. » P51

Quand les hommes ou les femmes ne veulent pas de cette vie de souffrance et s’estiment libres de choisir de poursuivre ou non, quelle autorité est légitime pour les juger ?

Martin WINCKLER a l’âme et l’écriture sensibles. Les lecteurs de La Maladie de Sachs, des Trois médecins et du Chœur des femmes retrouveront ce sens de l’humain qui suinte à travers chaque mot de ce livre.

A la mémoire d’André est publié aux Éditions P.O.L.

 

Ouvrage(s) du même auteur sur Lirez-vous ? :Martin WINCKLER

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 + 12 =


Une newsletter conçue pour vous !

Une newsletter conçue pour vous !

Vous aimez lire ?

 

Vous avez envie de découvrir des livres formidables ?

 

 

 

Téléchargez immédiatement et gratuitement les fiches des "60 livres à lire absolument" (format pdf) et recevez notre newsletter chaque semaine :

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This