Jordi Quoidbach : Comment augmenter votre bonheur ?

jordi quoidbach dunod

Les clefs pour augmenter sa joie de vivre

 

 

Tout le monde mérite d’être heureux. Cependant, force est de constater que bien peu de personnes y parviennent réellement. Bien-sûr, la vie n’est simple pour personne. Bien-sûr, c’est la crise ou plutôt les crises tant le doute a pénétré toutes les sphères de la société. La déprime s’est insinuée dans la sphère familiale, le couple, les relations amicales, le monde de l’entreprise, l’enceinte des institutions. Les espérances dans le « mieux vivre » se vautrent dans une consommation folle et sans limite qui ne fait qu’accentuer le sentiment de malaise. La consommation d’anti-dépresseurs explose. La société est malheureuse.

« Être heureux », un mythe mensonger ?

« Il faut imaginer Sisyphe heureux » selon Albert Camus. Sisyphe, condamné à porter un rocher pour le déposer tout en haut d’une colline, le rocher redescendant éternellement, rendant l’objectif impossible. But inatteignable pour une tâche sans fin et désespérée.  Comme la condition humaine.

Seulement, malgré la vie et ses évènements, chaque personne vit le quotidien, voire le malheur, de manière très différente. Certaines personnes vont, pour une apparente broutille, sombrer dans une dépression terrifiante. D’autres sembleront traverser les tempêtes de leur existence en rassemblant leurs forces et en faisant face. « Être heureux » malgré tout, serait donc possible.

« Avoir la joie de vivre », un conditionnement particulier à travailler ?

Chaque personne a donc une forme très personnelle d’aborder les malheurs de la vie. Force innée ? Résilience chère à Boris Cyrulnik ? Peut-être, mais à la lecture des livre de Jordi Quoidbach, pas seulement.

Avoir accès au bonheur est aussi une manière d’organiser la perception de son vécu. Jordi Quoidbach replace différentes expériences qui vont souligner qu’un élément positif même mineur. Cela peut passer par un fait insignifiant comme, par exemple, trouver une pièce de monnaie par « hasard » avant de participer à l’étude. Ce fait, si anecdotique soit-il, va fortement influencer les réponses aux questions posées. Ces dernières pour les « heureux chanceux » seront caractérisées par un optimiste marqué.

Les études soulignent donc que le sentiment de « bonheur » de chacun est fortement influençable. Le fait de se sentir plus ou moins heureux sera orienté par les éléments immédiatement présents à l’esprit.

Comment être ou devenir heureux ? Des conseils à foison selon Jordi Quoidbach

Jordi Quoidbach, toujours à l’appui des études citées, fournit 1001 conseils pour permettre aux personnes d’agir sur leur sentiment de bonheur. Ce n’est pas la méthode Coué, qui ne fonctionne pas vraiment, mais des clefs qui modifient la perception des évènements.  Il y a bien évidemment des évènements pour lesquels il n’y a aucune prise. Des coups du sort. En revanche, face à eux, chacun peut agir sur la manière dont ces imprévus – même très malheureux comme le deuil ou le cancer – pourront être perçus et, in fine, intégrés.

C’est donc un livre à lire et à offrir à toutes les personnes au moral en berne.

Broché: 320 pages –  Dunod (30 octobre 2013) – Collection : Petites expériences de psychologie – ISBN-10: 2100701339

 

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-neuf + 1 =



Pin It on Pinterest

Share This
Une newsletter conçue pour vous !

Une newsletter conçue pour vous !

Vous aimez lire ?

 

Vous avez envie de découvrir des livres formidables ?

 

 

 

Téléchargez immédiatement et gratuitement les fiches des "60 livres à lire absolument" (format pdf) et recevez notre newsletter chaque semaine :

You have Successfully Subscribed!