Diane CHAMBERLAIN : Confessions d’une sage-femme

confessionsdunesagefemme

 

« On ne connaît jamais un être mais on cesse parfois de sentir qu’on l’ignore ». Cette citation de Malraux pourrait parfaitement s’adapter au personnage de Noelle, amie aussi fidèle qu’inconnue. Un part d’ombre que ses amies ne découvriront qu’après sa mort. Cette obscurité, c’est un voile sur des événements tragiques, des douleurs enfouies de deuil perinatal pour survivre malgré tout.

Ce roman est tout en pudeur et en délicatesse. Une fois entré dans l’histoire, les rebondissements s’enchaînent et le lecteur ne peut plus lâcher ce livre.

 

Envie de poursuivre votre lecture ?
Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 − 1 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Une newsletter conçue pour vous !

Une newsletter conçue pour vous !

Vous aimez lire ?

 

Vous avez envie de découvrir des livres formidables ?

 

 

 

Téléchargez immédiatement et gratuitement les fiches des "60 livres à lire absolument" (format pdf) et recevez notre newsletter chaque semaine :

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This