Scott HUTCHINS : L’amour comme hypothèse de travail

Scott HUTCHINS : L’amour comme hypothèse de travail

  San Francisco et les grandes villes fourmillantes de monde, tremblantes de solitude. Neil vit seul dans son appartement après son divorce. Ce qui le rassure, c’est que son voisin est pire que lui. Son seul divertissement est le sport qu’il regarde sans sortir...
Géraldine MILLET : J’ai vécu de vous attendre

Géraldine MILLET : J’ai vécu de vous attendre

  EYJAFJÖLL a bloqué toutes les lignes aériennes. Plus un seul avion dans le ciel. Œuvre d’un sombre groupuscule terroriste ? Non, simple phénomène naturel de la part d’un volcan finlandais qui vient d’entrer sur la scène internationale sans prévenir. Conséquence...
Laurent GAUDE : Ouragan

Laurent GAUDE : Ouragan

La Nouvelle Orléans va affronter Katrina. Les vents et les eaux vont s’abattre sur la ville, les habitants fuient en masse. Ceux qui le peuvent. Les autres, les laissés-pour-compte ne peuvent fuir, ils vont subir les éléments déchainés et les âmes vont se révéler....
Blandine LE CALLET : Une pièce montée

Blandine LE CALLET : Une pièce montée

La saison des mariages va bientôt revenir. C’est le moment de réunir la famille en priant chacun de sourire ou de faire semblant, surtout sur les photos. Les faux-semblants sont de mises et les très bienvenus. Les rancœurs, vengeances,  les sujets houleux autour de...
Martin WINCKLER : En souvenir d’André

Martin WINCKLER : En souvenir d’André

Comment parler de la fin de vie sans polémique, sans passion mais de manière juste ? Martin WINCKLER est un maître des mots. En souvenir d’André est un de ses très bons livres.   Tout le monde va mourir, pas forcément bien. La médecine a évolué, s’est...
Franz-Olivier GIESBERT : Un très grand amour

Franz-Olivier GIESBERT : Un très grand amour

Un homme entre dans l’automne de sa vie, quitte sa compagne pour une jeunette et va (encore) vivre un très grand amour. Tout va bien, c’est la plénitude. Mais la maladie va passer par là et redistribuer les cartes.   Largement autobiographique, ce roman se lit...
Pierre ASSOULINE : Les invités

Pierre ASSOULINE : Les invités

Le titre dresse le décor comme on dresse une table : le lecteur va  être le témoin d’un dîner en ville. Ce genre d’exercice a pour ambition de réunir des gens, ou plus exactement différents profils, autour d’un bon repas. Le repas n’étant que le prétexte....
Stefan SWEIG : Vingt-quatre heures de la vie d’une femme

Stefan SWEIG : Vingt-quatre heures de la vie d’une femme

  Lecture rapide pour ce monument de la littérature. Histoire très classique qu’un public adolescent appréciera sans doute. Une version contemporaine aurait certainement beaucoup de succès, tant l’intrigue est éternelle : une femme aime un homme. Il en profite,...


Pin It on Pinterest